2021年03月04日

香港 民主派の議員ら47人の初の裁判へ出頭


La justice hongkongaise ajournée la conclusion du procès qui voit 47 membres de l'opposition pro-démocratie jugés pour subversion dans le cadre de la redoutable loi sur la sécurité nationale qui permet à Pékin une reprise en main de l'ancienne colonie britannique.

香港裁判所は親民主主義派の反政府メンバー47人の裁判結論の発表を延期しました。47人は恐るべき国家治安法の一環として国家転覆を企てたと判断されました。この治安法は中国政府が元英国植民地を手中に取り戻すことを可能にしています。


Le tribunal semble débordé par le grand nombre de prévenus – ils sont 47 : des avocats, des députés, des universitaires et de jeunes militants, comme l’emblématique Joshua Wong. Tous sont accusés de ≪ complot en vue de commettre un acte de subversion ≫ pour avoir organisé des primaires de l’opposition. Un vote qui avait rencontré un immense succès, 600 000 hongkongais s'étaient rendus aux urnes. ≪ Une grave provocation ≫ aux yeux de Pékin. L’accusation demande la détention provisoire pour trois mois afin de consolider les dossiers. La défense plaide pour la remise en liberté sous caution. Les audiences sont de véritables marathons, car les magistrats ont fort à faire avec la nouvelle loi sur la sécurité nationale dont les termes sont très flous. Résultat : au milieu de la nuit de mardi, l’élue locale Clarisse Yeung s’est évanouie, après 15 heures d’audiences. Trois autres prévenus ont dû être hospitalisés. Plusieurs milliers de militants pro démocratie ont été arrêtés depuis 2019. Une façon de s'assurer que seuls les ≪ patriotes convaincus ≫ gèrent Hong Kong. Comprendre : ceux qui se soumettent à la volonté de Pékin. (ce script copié par RFI)(和訳省略)

posted by クリント at 15:37| パリ 🌁| Comment(0) | アジア | このブログの読者になる | 更新情報をチェックする
この記事へのコメント
コメントを書く
お名前:

メールアドレス:

ホームページアドレス:

コメント: